Lifestyle

Bébé : halte aux clichés !

28 avril 2017
bebe halte aux cliches

Je ne suis pas une habituée des billets d’humeur mais celui-ci me trotte dans la tête depuis bien longtemps. J’ai eu du mal à l’intituler, je m’y suis reprise à plusieurs fois sans trouver LA formulation idéale.  Mais tant pis. Ce billet sera peut-être (surement) un peu décousu et il n’est en aucun cas une leçon ou des conseils mais plutôt un point de vue. MON expérience pour arrêter avec les clichés à deux balles. Un billet d’humeur assez intime… HALTE AUX CLICHES !

Quand on fait un bébé, on s’expose aux commentaires. Les commentaires des amis, de la famille, des gens qu’on connaît plus ou moins bien. Même parfois ceux qu’on ne connaît qu’à peine. Les commentaires, les conseils aussi, cela va de paire bien sûr…

Alors aujourd’hui, je voulais lever quelques clichés. Des clichés qui m’agacent. J’ai des amies qui sont mamans depuis plus longtemps que moi, d’autres depuis moins longtemps et même certaines sur le point d’accoucher (Coucou Laety !). Nous avons toutes une manière différente de nous occuper de nos bébés. Mais y a-t-il une manière meilleure qu’une autre ? Je ne pense pas. Par cet article, j’ai vraiment envie de dire STOP aux clichés, STOP aux clichés qui nous envahissent au quotidien et j’ai surtout envie de nous mettre à l’aise. A l’aise avec nos choix, nos opinions sur l’éducation de nos bébés.

Pour celles et ceux qui ne le savent pas, j’ai subi un licenciement économique au même moment que j’apprenais ma grossesse. Pas cool me direz-vous mais j’ai saisi l’opportunité pour passer une grossesse sereine et m’occuper de mon fils dans ses premiers mois de vie. Aujourd’hui, il vient de fêter ses deux ans et c’est toujours moi qui le garde à défaut de retrouver un emploi pour l’instant.

Bébé & Sociabilisation

Avant même sa naissance, on me posait les questions qu’on nous pose à toutes : « Quel mode de garde as-tu choisi ? » « Il ira chez une nounou ou à la crèche ? » « ça serait bien que tu le mettes à la crèche, sinon il va être associable ! » ou encore « Il faut qu’il ait des contacts avec d’autres gens (entendu enfants et adultes) » etc.

Alors j’ai envie de répondre : NOUS NE VIVONS PAS ENFERMES DANS UNE GROTTE. Ce n’est pas parce que je garde mon enfant chez moi que mon enfant devient forcément associable ou ne veut pas se détacher de moi. Dès que vous tournez les talons, c’est grosse crise de larmes, etc. C’est faux. J’en suis la preuve.

Je réfléchis beaucoup à l’éducation que j’ai envie de donner à mon fils et il y a deux points sur lesquels j’accorde beaucoup d’importance : la curiosité & l’ouverture d’esprit. Je trouve que ce sont deux qualités essentielles (il y en a d’autres, of course) pour vivre aujourd’hui dans notre époque et être bien dans ses baskets.

Mon fils sort surement plus que certains enfants qui sont chez une nounou ou en crèche. Il va au zoo, au parc, il voyage (à Center Parcs et Disneyland ou encore en Guadeloupe l’an dernier par exemple), voir des événements sportifs, des week-end à la mer, des séjours à la montagne, il marche, court, saute dans des univers riches et variés.

Sacha va naturellement vers les autres, petits ou grands. Il sourit à tout le monde, je peux le laisser en garde à quelqu’un, je suis sûre que cela se passera sans cris ni larmes.

Tout cela pour vous dire, arrêtez avec ce cliché ! Si vous avez envie de garder votre bébé pendant les premières semaines, premiers mois ou même premières années de sa vie : FAÎTES-LE ! Il n’en sera pas moins ouvert, curieux et dégourdi que les autres enfants. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de faire tant qu’on y met notre cœur et que ce choix nous correspond.

Alors, halte aux clichés !

Rythme de vie

On me demande souvent si je m’ennuie, si je n’en ai pas marre de mon quotidien avec mon fils. Alors, j’ai décidé de répondre avec le plus de transparence possible à cette question.

OUI, parfois je m’ennuie, parfois j’ai envie de plaisirs futiles et égoïstes. J’ai envie d’être toute seule, de n’avoir à me soucier que de ma petite personne. C’est un fait.

OUI, certains jours je me lève et je n’ai pas envie de jouer, changer des couches et donner le bain. C’est un fait.

J’ai toujours été persuadé, depuis toute jeune, que les enfants ce n’étaient pas « mon truc ». Ils ont la capacité hallucinante de me saouler en moins d’une minute, ils crient, ils jettent tout par terre, ils courent… Ils vivent en somme ! Mais que c’est fatiguant…

Aujourd’hui, je me retrouve « maman au foyer ». Si ça ce n’est pas improbable au plus au point ! Mais pourtant … J’ai un rythme aussi, voir plus soutenu que certaines working-girl.

Et pourtant, je me régale de tous ses progrès depuis sa naissance. Je m’évertue à être chaque jour plus proche de lui, pour mieux le comprendre et répondre à ses besoins qu’il n’arrive pas encore toujours à exprimer. J’essaye de lui apporter des activités différentes tous les jours (autant vous dire que notre maison ressemble plus à une salle de jeu géante qu’une maison à l’heure qu’il est).

Je suis émerveillée devant son propre émerveillement. Pas plus tard que ce matin, il était le nez collé sur la baie vitrée à regarder la pluie tomber en me rabâchant en boucle « plouiiiie ». Oui, mon coeur. Il pleut. 🙂

Et ça, ça n’a pas de prix. J’ai tout vu, tout suivi, tout vécu avec lui et j’en suis fière !

Les maladies infantiles

 Un autre point qui m’a un peu « gonflé » récemment, c’est le sujet des maladies infantiles. Ce sujet recoupe un peu le premier point que j’ai abordé et là aussi j’ai envie de répondre : NOUS NE VIVONS PAS RECLUS DANS UNE GROTTE !

Sacha a eu la varicelle donc nous avons eu notre lot de commentaires… « Comment c’est possible, c’est toi qui le garde ! » « Mais comment il a fait pour l’attraper ? »

Et bien figurez-vous que mon fils sort de la maison. Parfois. 🙂

C’est tellement cliché encore une fois de se dire qu’un enfant gardé à domicile n’attrape pas de maladies infantiles. Qu’il ne fait pas ses défenses, blablabla. Pour ma part, je connais des enfants de l’âge de Sacha, gardés par nounou ou à la crèche qui ne l’ont pas eu ! Dingue, non ? 🙂

Pardonnez-moi pour cet article tout azimut, pour ce billet d’humeur loin d’être habituel ici. Je ne veux ni faire de la propagande pour les bienfaits d’une garde par les parents ou décrier les différents modes de garde qui s’offrent aux parents qui travaillent. Je n’aurais certainement pas fait ainsi si je n’avais pas perdu mon emploi. J’ai saisi une opportunité qui s’offrait à moi. Cette durée n’était pas vraiment prévue au programme mais vous savez qu’on ne fait pas toujours ce qu’on veut dans la vie…

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire, il y a juste la notre. Par le biais de cet article, je voulais juste lever ces quelques clichés qui me saoulent et vider mon sac. Tout simplement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply Claire 28 avril 2017 at 9 h 03 min

    Coucou Julie
    J’ai lu ton article avec attention et je fais partie de celles qui t’ont demandé où Sacha avait attrapé la varicelle.
    Alors moi perso, j’aurais posé la même question à n’importe qui, vraiment rien à voir avec le fait que tu le gardes à la maison !
    Je sais bien que vous ne vivez pas dans une grotte, au contraire 🙂

    • Reply Lemon-June 28 avril 2017 at 9 h 45 min

      Coucou Claire !
      Ne t’inquiète pas, je ne visais personne en particulier et ce n’était qu’un exemple parmi d’autres 😉
      Gros bisous à vous trois

  • Reply FRANCOISE CRETON 28 avril 2017 at 9 h 12 min

    Coucou, tu n’as pas à te faire pardonner pour cet article…..il exprime tellement bien ce que toutes les mères ressentent ! Dans un cas ou dans l’autre, nous essayons toutes de faire au mieux pour nos enfants…et qu’ils soient en collectivité, gardés par une nounou ou par maman ou papa à la maison, cela n’influencera d’aucune façon leur curiosité ou leur ouverture d’esprit. L a chose la plus importante à mon sens, c’est de les aimer et de profiter de chaque instant passé à leur côté. Il n’y a pas de « meilleure » façon de faire….on fait toutes et tous des erreurs, mais tant qu’on essaie de faire au mieux, ce n’est pas grave. Et on ne pense ni ne ressent la même chose. Et oui, effectivement, il y a des jours où l’on aimerait bien être seule quand on est maman au foyer et d’autres où on laisserait bien tomber le boulot pour passer la journée avec nos petits bouts. Alors arrêtons de culpabiliser les parents et surtout cessons de nous culpabiliser ! Nous sommes de bons parents même si nous ne procédons pas comme le voudrait la majorité ! ♥♥

    • Reply Lemon-June 28 avril 2017 at 20 h 32 min

      Merci beaucoup Françoise pour ce gentil commentaire ! Tout est résumé : l’important c’est de les aimer. Exactement ! Bisous 🙂

  • Reply Julycocoon 28 avril 2017 at 12 h 29 min

    Pareil pour la varicelle, notamment parce que je pensais à l’expérience Center Parcs !
    Par contre, totalement d’accord dur le fait que Sacha est un vrai petit curieux. Chaque enfant a sa propre nature et quel que soit son mode de garde l’important c’est de l’accompagner à la développer positivement ! D’encourager leur curiosité comme nos zozios et de développer les contacts avec les autres ! Pour moi, il n’y a pas un mode de garde meilleur, j’adorerais être restée avec Zoey, parfois, je pense que la crèche lui correspondrait bien et très souvent, je me dis qu’elle est super bien chez sa nounou !!! Et c’est bien le principal : qu’ils soient bien dans leurs baskets !!!

    • Reply Lemon-June 28 avril 2017 at 15 h 53 min

      Complètement d’accord avec toi ma Julie ! Tu as tout dit !

  • Reply Kika 28 avril 2017 at 12 h 48 min

    Bravo ma Ju, très bel article. Je me suis reconnue sur pas mal de points, ne t’inquiète pas tu n’es pas la seule à avoir ces remarques pourries !!! Et à partir de septembre j’aurai celles opposées pour les bébés qui vont en crèche. Tu as tellement raison, on fait comme on peut pour notre enfant et on profite au maximum. Bisous

    • Reply Lemon-June 28 avril 2017 at 15 h 54 min

      Oui… profites bien en tout cas. C’est tellement exceptionnel ce qu’on vit avec nos chouchous !

  • Reply Aurélien Pares 29 avril 2017 at 7 h 22 min

    Je ne commente que très rarement et pourtant je lis presque tout. Tu sais que cet article a une résonance toute particulière pour moi même si mon mini-moi n’a pas l’âge du tiens. Je trouve que cet article est très adapté et traduit parfaitement l’exaspération des jeunes parents. Ma compagne est dans la même situation que toi mais on a fait le choix d’essayer la nounou des la semaine prochaine car comme tu l’a dit il faut savoir saisir les opportunités et c’est ce qu’elle souhaite faire. Pour pouvoir se former. Sans trop m’epancher tout ça pour dire que ton article est loin d’être inutile ou superflu. Tout comme ton blog! Il faut continuer
    Un ami lointain mais un ami quand même

    • Reply Lemon-June 29 avril 2017 at 7 h 25 min

      Merci beaucoup Aurelien ! Profitez bien de votre mini et bonne rentrée chez la nounou alors 🙂

  • Reply Nanakie 29 avril 2017 at 17 h 24 min

    Milles merci pour cet article qui fait un bien fou.
    Je suis enceinte et nous prévoyons de prendre le congé parental durant les 6 mois pleins, pour profiter à fond de Bébé, le voir évoluer, vivre avec lui tout simplement! J’ai déjà des remarques du type « il ne connaitra que vous » « il ne voudra plus vous lâcher  » « Quand finalement vous le mettrez en garde au bout des 6mois, ça se passera mal, dans les pleurs et les cris ». Alors quand je lis ta phrase :
    « Si vous avez envie de garder votre bébé pendant les premières semaines, premiers mois ou même premières années de sa vie : FAÎTES-LE ! Il n’en sera pas moins ouvert, curieux et dégourdi que les autres enfants. »
    je me regonfle de positivisme et de détermination! Oui il ne sera gardé que par nous (par mon mari, en fait) durant 6mois, mais on ne va pas s’enfermer à double tour pour autant, on essayera de sortir, d’inviter des gens, voire même on tentera de se payer le luxe de le faire garder par un/des proches! Je fais des spéculations, bien sûr je ne sais pas comment ça va se dérouler, mais quand j’entends des remarques pareilles, ça me rend boule de nerf! On dirai que son avenir d’enfant reclus-timide-associable est déjà tout tracé … alors qu’il n’est même pas né!
    Vraiment merci et bonne continuation dans tes choix de vie et avec ta petite famille!

    • Reply Lemon-June 29 avril 2017 at 18 h 23 min

      Tellement contente de lire un commentaire comme le tien ce soir ! Je suis ravie que mon article te conforte dans ton choix. Je te souhaite une bonne fin de grossesse alors et plein de bonheur dans votre vie future vie à trois !

  • Reply Rousseau Elodie 30 avril 2017 at 13 h 26 min

    Bonjour Julie,
    Je viens de lire ton article. Juste te dire très belle article , ….
    Je penses qu’il n’y a pas de mauvaise ni de parfaite maman, nous sommes justes des mamans qui évoluons avec nos enfants. Le regard des autres apporte peu …. ce qui compte c’est ce que nous vivons avec nos enfants. Bonne continuation et pleins de bonheur à venir 😉

    • Reply Lemon-June 30 avril 2017 at 13 h 57 min

      Bonjour Elodie,
      Oui tu as raison. Tu résumes bien ma pensée. Bonne continuation à toi aussi. Bises à ta petite famille !

    Leave a Reply