Bangkok Voyages

Bangkok Acte I : A la recherche des coins de verdure !

30 mai 2017

Il est temps pour moi de vous raconter un peu mon voyage express à Bangkok et de l’agrémenter de quelques astuces pour vous faciliter la vie sur place !

J’avais envie de commencer la visite par vous présenter les petits coins de verdure que nous avons visité dans Bangkok. La chaleur étant là, nous avons tout naturellement cherché la fraîcheur de la végétation luxuriante.

Le Lumphini Park Bangkok

Situé dans le quartier du Silom, c’est par ce parc que nous avons commencé à visiter Bangkok. Complètement jetlagués et épuisés des 10 heures et quelques d’avion pendant lesquelles nous n’avons pas réussi à trouver le sommeil à cause d’importantes turbulences. J’aime pas les turbulences… Bref.

C’est un parc assez grand où il fait plutôt bon se balader. Il y a deux grands plans d’eau où il est possible de faire du pédalo. Vous verrez rapidement que la tentation de vous évader sur l’eau vous passera lorsque vous croisez de grosses bêbêtes mi-croco mi-dragon de komodo nager tranquillement. C’est moins tentant, hein ?

Néanmoins, c’est un parc plutôt agréable où on y croise des personnes agées pratiquer le Tai-Chi et beaucoup de familles venues prendre une bouffée d’air à l’écart du brouhaha des voitures et de la ville. (visite gratuite)

Lumphini Park Bangkok Lumphini Park Bangkok Lumphini Park Bangkok

Le Suan Pakkad Palace

Cet ancien jardin aux jolies maisons Thaïes se situent dans le quartier de Siam, plus au nord de la ville que le Lumphini Park. Le jardin est magnifique. Nous avons eu la malchance de le visiter pile pendant un orage tropical mais cela a été l’opportunité de nous poser et d’observer la nature. Là aussi, luxuriante.

C’est d’ailleurs ce joli cadre que j’ai choisi pour vous présenter mon premier look de Bangkok.

Sept ou huit maisons Thaïes, toutes communicantes, entourent le jardin. On y retrouve des antiquités de toutes les sortes. Des coquillages aux poteries en passant par quelques statues bouddhistes. (visite payante 100 Bts et un éventail en cadeau)

Suan Pakkad Palace Bangkok Suan Pakkad Palace Bangkok Suan Pakkad Palace Bangkok Suan Pakkad Palace Bangkok

 La maison de Jim Thompson 

Mais qui était Jim Thomson ? Un drôle d’homme apparemment mais qui avait manifestement beaucoup de goût à la vue de sa sublime demeure. Un homme qui a été un agent de l’OSS puis, tombé amoureux de la Thaïlande lors d’une mission, il s’y installe et relance le commerce de la soie. Normal, quoi ?!

C’est la seule et unique fois où nous avons fait une visite guidée en français. L’occasion pour nous de découvrir une des dernières vraies maison Thaïe en teck de Bangkok. Une maison décorée avec goût. On y découvre des magnifiques statues de Bouddha, de la vaisselle (dans la salle à manger où Jim Thomson a accueilli le Président Kennedy, s’il vous plaît), des toiles tissés, etc.

Là aussi, on retrouve un magnifique jardin luxuriant. On aimerait y poser un transat et y passer l’après-midi. Il y a un restaurant qui a l’air plutôt sympa à l’intérieur mais notre petit déjeuner encore bien présent dans nos estomac, nous a fait passer notre chemin. (Visite payante 100 Bts avec le guide compris)

Maison de Jim Thomson Bangkok Maison de Jim Thomson Bangkok Maison de Jim Thomson Bangkok Maison de Jim Thomson Bangkok

BONUS : Nos astuces pour bien profiter de Bangkok

Les thaïlandais, bien qu’adorables, sont de sacrés filous. Et sur nos têtes, ils doivent y voir écrit « Pigeon » de temps en temps. De ce fait, ce n’est pas toujours agréable de se sentir entourlouper à chaque instant. Même si dans les pays asiatiques, la négociation : c’est génétique !

Quand on y passe quelques jours, difficile d’appréhender le bus ou le métro sans se perdre. Du coup, le meilleur moyen de se déplacer facilement d’un point à un autre reste le taxi (ou le tuk-tuk pour les grands malades). Personnellement, nous avons renoncé au tuk-tuk car la bouffée de pollution pendant tout le trajet ne nous tentait pas trop. De plus, il roule vraiment comme des grands malades !

Nous avons donc privilégier le taxi comme moyen de locomotion. Les prix sont très, très, trèèèèès abordables donc à quoi bon se casser la tête. Beaucoup de taxis refusent de mettre le compteur alors qu’une loi est passée pourtant pour qu’il soit obligatoire pour chaque course. Soit, vous vous sentez l’âme de négocier mais ce n’est pas toujours simple et surtout ils savent bien qu’en fonction de l’endroit où on se trouve, on a pas vraiment le choix. Soit, utiliser notre astuce ! Une astuce qui nous a fait économiser pas mal de sous pendant le séjour. Si vous êtes à l’hôtel, demandez-leur directement de vous appeler un taxi avec compteur (« taxi-meter »). Ils le mettront sans difficulté. Idem quand vous sortez d’une visite, essayez d’identifier l’hôtel le plus proche, ils vous appelleront un taxi sans problème. Comme ça, pas besoin de négocier et se prendre la tête !

J’espère que ce premier petit récit de voyage vous aura plus. N’hésitez pas à me mettre un petit commentaire et vous aussi à me confier vos astuces pour vous faciliter la vie ! A très vite pour la suite !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Joy 30 mai 2017 at 9 h 58 min

    Superbe cette visite tu me donnes trop envie de visiter Bangkok maintenant ! La Thaïlande est sur ma travel list depuis quelques mois je suis de plus en plus tentée ! Hâte de lire tes prochains articles!

    • Reply Lemon-June 30 mai 2017 at 10 h 12 min

      Merci Joy ! Oui c’est vrai à découvrir. Apres, on aime ou on aime pas mais ça mérite d’être vu une fois dans sa vie 🙂

  • Reply Bangkok Acte II : Visite des temples bouddhistes ! 6 juin 2017 at 14 h 01 min

    […] une taxe au débarcadère. Bizarre… mais la somme est dérisoire. Vous pouvez aussi y accéder en taxi (à lire mes astuces Taxi dans mon premier […]

  • Reply Bangkok Acte III : à l'ascension des Rooftop ! 20 juin 2017 at 7 h 01 min

    […] plus chic, nous sommes allés faire le rooftop du So’ Sofitel situé près du Lumphini Park. La vue y est royale. On entend encore les bruits citadins mais c’est tellement agréable de […]

  • Leave a Reply